Don

Le droit à la sécurité a-t-il un avenir ?

edit

By Fanny

Le droit à la sécurité a-t-il un avenir ? Pour un droit à la « sécurité démocratique »

Conférence organisée par Karine Abderemane et Florence Bellivier

Promu par les doctrines sécuritaires afin de répondre aux menaces que font peser le terrorisme et les pandémies sur les sociétés, le droit à la sécurité, qui plus est « le droit fondamental à la sécurité », serait porteur d’ambivalences en droit. Une telle approche, développée par le législateur dans l’urgence, multipliée voire répliquée et « normalisée » dans une large partie des Etats du monde entier, porterait toutefois de multiples atteintes à la structure et aux régimes de protection des droits humains. Face à cet enjeu à la fois classique et majeur du XXIe siècle, juriste, historien, expert et membre de la société civile soutenue par la FIDH s’interrogent sur l’avenir du droit à la sécurité dans les sociétés démocratiques et répondent à l’idée de défendre un droit à la « sécurité démocratique ».

Olivier Cahn, Professeur de droit pénal à l’université de Cergy

Hamit Borzarslan, Historien, directeur d’études à l’EHESS

Antoine Madelin, Directeur du plaidoyer à la FIDH

Ilya Nuzov, Responsable FIDH pour la région Europe de l’Est

Natalia Morozova, Juriste à Memorial, Centre des droits humains (Russie), consultante à la FIDH

En partenariat avec l’Institut d’Etudes de Droit Public (IEDP) et la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH)

Rendez-vous le 27 juin à 17h30

Cliquez ici pour accéder à l’événement LinkedIn

 

comments

comments for this post are closed

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer